>> BOUTIQUE

:: AVOIR ::

:: LES LIVRES ::

Le Guerrier intérieur (GI)

G.I. Riche et conscient

Quand le couple SEXplique...

Lexique du G.I.

Autres livres à venir


:: LE COURS ::

VIIIF vers L'indépendance financière en Guerrier


:: L'AUTEUR ::

Docteur en pharmacie, aventurier, chef de bord de voilier, passionné de psychologie transpersonnelle et de développement de la personne, auteur de livres et de jeux, le parcours de Thierry Pasquier a été transformé, “éclairé” par la découverte du concept de Guerrier intérieur et de son art de vivre.


Suite à ses lectures sur le sujet - dont bien sûr l’œuvre de Carlos Castaneda - et à ses expérimentions, il se constituera une sorte d’aide-mémoire, qui ne le quittera plus, et qui reprend les principales qualités d’un Guerrier intérieur.
Deux étudiants, fortement intéressés par cette démarche, l’inciteront à publier son carnet de notes qui deviendra l’ouvrage que voici.


Mais la voie du guerrier sans passer à l’action est une philosophie vide de sens. C’est pourquoi Thierry a utilisé un des domaines les plus motivants pour l’être humain (faire de l’argent) comme terrain de bataille pour son chemin de guerrier. Il nous parle maintenant de cet art de vivre du guerrier intérieur dans l'aventure de notre vie... dont nous sommes le héros.


:: NOTRE VIE ::

ÊTRE

FAIRE

AVOIR


 


:: MARIER CONSCIENCE ET SUFFISANCE ::

avoir et ne-pas-avoir

L'illusion de l'avoir

Quand richesse et conscience
se marient dans la suffisance.

 

Un Guerrier intérieur se définit non par ce qu’il possède, mais par ce qu’il donne. Non par ce qu’il amasse, mais par ce qu’il partage. Il est vulnérable et ému face à la beauté de la nature.

Il sait lâcher prise sur ses désirs évitant par là de tomber dans l’égoïsme, l’avidité, la mesquinerie et la domination. Il agit pour l’esprit, pas pour le profit. Ainsi, il ne se sent ni confus, ni ambivalent, ni coupable.

Voyez-vous du steak dans une corne d'abondance?

Entre pauvreté et richesse, la suffisance

D’un côté le manque, de l’autre l’opulence. Sans conscience, la souffrance pour les deux. Entre « pas assez » et « trop », il y a la conscience de la suffisance, au-delà du manque et pas encore dans le gaspillage. Comment trouver ce point d’équilibre ?

« Plus, c’est mieux. » Non ! Pour un Guerrier, avoir plus est une diminution de la valeur de ce qu’il a déjà, une dilution de sa gratitude envers la vie.

La suffisance n’est pas une question de quantité. C’est une expérience, une déclaration à mettre en action avec la conscience qu’il existe sur Terre suffisamment de ressources et que nous sommes à la hauteur pour les gérer.

« Elle est comme l’air que nous respirons : nous n’aspirons et n’expirons jamais plus que la quantité requise. Cette quantité précise est suffisante pour entretenir la vie. » Lynn Twist

Je vous invite à regarder ce documentaire bousculant. Essayer de le finir et de ne pas devenir végétarien!

"Terrien, Le film!" Le racisme inter-espèces, s'appelle... le spécisme !

Extrait d’un discours de Sitting Bull (1831 - 1890)

Voyez mes frères, le printemps est venu...
la Terre a reçu l'étreinte du soleil,
et nous verrons bientôt les fruits de cet amour!

Chaque graine s'éveille et de même chaque animal prend vie.
C'est à ce mystérieux pouvoir que nous devons nous aussi notre existence.

C'est pourquoi nous concédons à nos voisins, même animaux, le même droit qu'à nous d'habiter cette Terre.

Pourtant, écoutez-moi vous tous, nous avons maintenant affaire à une autre race, petite, faible, quand nos pères l'on rencontrée pour la première fois,
mais aujourd'hui grande et arrogante.

Assez étrangement, ils ont dans l'idée de cultiver le sol
et l'amour de posséder est chez eux une maladie.
Ces gens-là ont établi beaucoup de règles
que les riches peuvent briser, mais non les pauvres.

Ils prélèvent des taxes sur les pauvres et les faibles
pour entretenir les riches qui gouvernent.

Ils revendiquent notre mère à tous, la Terre
pour leur propre usage et se barricadent contre leurs voisins.

Ils la défigurent avec leurs constructions et leurs ordures.
Cette nation est pareille à un torrent de neige fondue
qui sort de son lit et détruit tout sur son passage.
Nous ne pouvons vivre côte à côte.

Sitting Bull, Guerrier amérindien


"Si je veux changer quelque chose dans ma vie, je vais devoir changer quelque chose dans ma vie." J.P. Getty

Quand allez-vous décider de changer votre vie ?


Le Guerrier intérieur

guerrier@viiif.net

(514) 843-8377

Copyright © 2002      Le Guerrier Intérieur    Tout droits réservés.